top of page

Filest : Le rappeur écrivain

Ancien régisseur et photographe, c'est à 30 ans que Filest se reconvertit dans la musique et vit sa passion pour le rap. Hyper productif, il sort son quatrième projet ce 23 juin 2023 en deux ans d'activité musicale : un album de 16 titres intitulé "Héros", qui renvoie au fait et à l'envie d'être la meilleure version de soi-même, ligne directrice de l'écriture de l'artiste. En janvier, il publiait déjà son projet "Barda" et sait comment régaler son public en enchaînant les sorties de singles depuis le début de l'année. L'artiste incarne un personnage fictionnel : Filest, qui écrit et raconte des histoires comme il écrirait des scénarios pour des films ou des romans. Mélangé à la sauce Filest, qui met un point d'honneur sur la technicité de ses textes, la finesse de ses mots et de ses sens. Il commence par la drill et la trap, mais souhaite rester à la page sur les nouveaux styles qui apparaissent sans cesse dans cet univers qu'est le rap, et s'imprègne de tout ce qui se fait dans l'actualité musicale.

Héros du style, de la trap à la plug


Dans son dernier projet Héros, on retrouve différents genres de rap qu’il manie habilement tout en gardant son empreinte pour ne pas perdre de son personnage de fiction. On peut entendre par exemple de la trap déchirante comme de la trap plus soft, des sonorités estivales à la Jul, et même des tendances à la plug music sur le titre « Ma Lady ». Un mélange intelligent, qui correspond parfaitement à notre artiste, s’inspirant de tout style, ajoutant tout cela à sa propre pâte soulignée d’une écriture avisée pour créer 16 titres qui se complètent et donner Héros. Tous les titres ont été enregistré au printemps au studio BlackBird où il a fait la rencontre de Woosbad, celui qui produira toutes les prods de Héros, tout comme ceux des deux précédents projets Barda (2023) et Protocole (2022). Woosbad a notamment produit pour le rappeur du 92 Kun Fu et son titre « POUNDS€ » en featuring avec le rappeur londonien BZ. La sortie de Héros est soutenue par la publication du clip du titre « Félin » réalisé par Yumna Mirza & CED où Filest nous emmène avec lui dans certains moments de vie, ponctuels ou quotidiens, illustrant ses paroles coupantes sur une prod aux accents asiatiques où notre artiste évoque des expériences de vie et les leçons qu’il en a tirées. Filest nous montre ainsi que sa musique parle d’elle-même, avec des clips sans prétention, simplement de belles images pour des lignes propres, construites avec soin qui font de lui un artiste confirmé à suivre de près.

Nina Guérineau

Comments


bottom of page