top of page
  • Ambrola

Maes : accusé de faire l’apologie de « nazisme », le rappeur rompt enfin le silence

Alors qu'il est actuellement la cible d'une attaque sur Internet en raison d'une polémique l'accusant de "nazisme", Maes a finalement rompu le silence pour donner sa version des faits.


Le rappeur Maes

Maes se défend


Depuis quelques jours, Maes se trouve au centre d'une tourmente intense à la suite d'accusations graves de "nazisme" liées au conflit israélo-palestinien. La controverse a été déclenchée par le lanceur d'alerte Damien Rieu qui a même diffusé des captures d'écran provenant de conversations privées attribuées au rappeur. « Le rappeur Maes est accusé de tenir par message privé des propos faisant l’apologie du nazisme. Plusieurs captures circulent » écrit-il en légende des images.


Telle une trainée de poudre, l’information s’est répandue sur la toile suscitant une vive polémique. Maes est critiqué par des internautes et même certains de ses compères, dont Booba. Face à la polémique, le rappeur a décidé de s’exprimer pour rétablir la vérité.


L'interprète du titre "Omerta" a révélé que les propos qui lui étaient attribués dans ce montage avaient été délibérément tronqués dans le but de provoquer un scandale. « Comme dans toute guerre, la propagande est là ! Ce n’est évidemment pas mes propos dans ce montage. Musulmans et juifs, frères, comme Ismaël et Isaac. Je continuerai à dénoncer tous les crimes de guerre, que cela vienne du Tsahal ou des extrémistes ! », s’est défendu le rappeur d’origine marocaine.



Comments


bottom of page