top of page

Export musical français : le rap en tête des ventes à l'international

Le Centre national de la musique en partenariat avec le Syndicat national de l'édition phonographique a récemment dévoilé les certifications d'écoutes à l'international pour les artistes produits en France. Cet événement a permis de mettre en évidence les réalisations de la production musicale française à l'échelle internationale, notamment dans le domaine du rap hexagonal.


Les acteurs de l'industrie du rap français

La France, terre de rap !


Le Centre national de la musique confirme la place prépondérante de la production musicale française et francophone sur la scène internationale. En effet, le genre musical du rap représente une part considérable de 38 % des nouveautés certifiées en 2022, faisant de lui le principal vecteur de l’exportation musicale.


Selon les documents, Gazo brille de manière particulièrement éclatante sur les marchés extérieurs, et son titre « Die » a été certifié Or, tout comme ses deux albums KMT et Drill FR. Ninho, quant à lui, a obtenu trois nouvelles certifications d'album et cinq nouvelles certifications de singles. En outre, l'album QALF de Damso a été distingué d’une certification Platine à l'exportation. Niska a également décroché une certification Or pour son album « Le monde est méchant », tandis qu'Orelsan a été honoré d'une certification Or pour son album « Civilisation ».


Toutefois, une inégalité persiste dans l'exportation de la musique française en termes de genre, avec seulement 8 % des nouveautés certifiées portées par des femmes (Aya Nakamura, Angèle et Nej).

















Comments


bottom of page