top of page

Freeze Corleone attaque Eric Ciotti et Christian Estrosi en justice


Depuis la sortie du single de Freeze Corleone en collaboration avec Luciano, les commentaires à l’endroit des paroles du projet fusent de partout. Le président des Républicains ainsi que le Maire de Nice n’ont pas manqué d’opiner eux aussi. Des réactions que Freeze n’a certainement pas aimées puisqu’il a saisi la justice.


Le rappeur Freeze Corléone

Freeze Corleone règle ses comptes devant la justice


S’il y a bien polémique, c’est autour du morceau « Haaland », collaboration entre ZenChen et Luciano. Les hommes politiques Eric Ciotti et Christian Estroi accusent le rappeur du 667 de tenir des propos terroristes dans sa chanson. Pour confirmer leurs opinions, le député et le maire de Nice s’appuient sur un passage du morceau.


« En défense, j’suis Kalidou, t’es Lenglet. Burberry, comme un grand-père anglais. J’arrive dans l’rap comme un camion qui bombarde à fond sur la… », a rappé Corleone. Sur le morceau, le rappeur ne finit pas sa punchline et n’a pas non plus fait allusion à l’attaque de Nice en 2016.


Soutenu par son manager et son avocat, Freeze a donc porté plainte pour diffamation contre les deux hommes politiques. Il estime que ses propos ont été mal interprétés, un peu comme en 2020. Rappelons que le morceau à polémique n’est plus disponible sur les plateformes de streaming depuis ce scandale.




コメント


bottom of page