top of page
  • Ambrola

Médine : Cette phrase culte issue de son titre « Grand Paris » a fini par lui échapper

Lors d'une récente interview accordée à Politis, Médine a évoqué le succès de son titre "Grand Paris", et comment celui-ci, qui réunissait plusieurs grands noms du rap français comme Alivor, Youssoupha, Sofiane, Lino, Lartiste, Ninho et Seth Gueko, lui avait finalement échappé.

Le rappeur havrais Médine
Photo : Le rappeur Médine

« Elle ne m’appartient plus »


En février 2017, Médine sortait "Grand Paris", un titre qui a rencontré très vite un immense succès. Six ans après la sortie de ce morceau qui est définitivement entré dans l’histoire du hip-hop grâce à la phrase « La banlieue influence Paname, Paname influence le monde », Médine s'est exprimé sur la célèbre phrase lors d'une interview. Il a répondu à une question sur sa fierté de voir certaines de ses punchlines reprises lors des manifestations.


« Ça confirme juste que j’arrive à poser des mots sur des colères et des luttes. C’est mon travail : transformer un quotidien en métaphore pour tous. Et je m’en fous que mon nom ne soit pas accolé à l’extrait. De ne pas être « copyrighté ». Ce n’est pas ça le plus important. C’est comme la phrase : « La banlieue influence Paname / Paname influence le monde ». Elle ne m’appartient plus. On ne sait même plus qui l’a dite la première fois. Je m’en fous. C’est l’idée de cette phrase qui m’intéresse. On peut oublier le reste ».

À noter que récemment, la punchline de son morceau "Médine France" a été utilisée dans les manifestations contre la réforme des retraites, ce qui confirme à l'artiste son rôle engagé.

Yorumlar


bottom of page