top of page
  • Ambrola

Gims ne peut pas rapper comme Koba LaD ou Gazo

Gims laisse entendre qu’il n’est pas disposé à rapper comme la jeune génération de rappeurs. Il justifie par la même occasion sa manière de chanter.

Le rappeur GIMS

Le rappeur donne ses raisons


Quelques heures avant la venue de son opus tant espéré « Les Dernières Volontés de Mozart » dont la sortie est prévue justement pour aujourd’hui, Gims était invité sur l’émission Le Code.


Au cours de la séquence question-réponse, le rappeur s’est livré sur de nombreux sujets, notamment son style musical. Il a ainsi expliqué la manière dont sa musique a évolué dans le temps, laissant par railleur entendre qu’il ne peut plus s’inscrire dans le même registre que Koba ou Gazo.


« Je pense que le problème du hu Hip-Hop et du rap, c’est qu’à un certain âge, ça devient de plus en plus difficile. Parce qu’il faut se dire la vérité, c’est une musique écoutée par les enfants, les gamins, les très jeunes. Et aujourd’hui par les gens un peu plus âgés, plus vieux, parce que c’est un art qui est arrivé à un certain temps donc il faut mûrir le truc. On est pas aux États-Unis où les DJ Kool ont inventé le truc il y a longtemps, où les fans de rap ont 75 ans. On n’y est pas encore. Nous, on est dans un truc où c’est encore limité, donc rapper, ça devient de plus en plus compliqué, de plus en plus difficile d’avoir un public qui va s’identifier à tes textes. », affirme l’ex-leader de la Sexion d’Assaut.


Il conclut en déclarant : « Tu vas dire quoi ? Moi j’ai 36 ans. Qu’est-ce que je vais raconter ? Je ne peux pas rapper ce que dit Koba LaD. Tu vois ? Je ne peux pas rapper forcément ce que dit Gazo, etc… Ça correspond avec leurs vies, leurs trucs, c’est sale. Mais voilà, je veux être cohérent. »